Accueil Monde Europe

Le «Press Club» de Bruxelles accepte d’accueillir Puigdemont: «Nous sommes un lieu de dialogue»

La conférence de presse est prévue à 12h30 au « Press Club Bruxelles Europe » de la capitale européenne, non loin des institutions de l’UE.

Temps de lecture: 1 min

Le président destitué de la Catalogne Carles Puigdemont, visé par une procédure judiciaire en Espagne et qui est en Belgique depuis lundi, selon l’avocat belge qu’il a sollicité pour des conseils juridiques, s’exprimera lors d’une conférence de presse à Bruxelles mardi à 12h30, ont annoncé plusieurs eurodéputés catalans sur Twitter.

La conférence de presse est prévue au « Press Club Bruxelles Europe » de la capitale européenne, non loin des institutions de l’UE, nous a confirmé son président, Maroun Labaki. « Nous avons été contactés peu après 10h pour organiser cette conférence », nous a expliqué Maroun Labaki. « Nous sommes un lieu de dialogue, nous avons donc accepté cette demande ». Le président du Press Club a prévenu que l’entrée de la salle, qui peut accueillir entre 100 et 150 personnes, serait réservée aux journalistes.

BELGIUM SPAIN CATALONIA

SPAIN-POLITICS_CATALONIA-PUIGDEMONT

La demande avait plus tôt été faite au Résidence Palace, bâtiment géré par les services du Premier ministre Charles Michel, mais elle avait été refusée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par FREDERIC PAEME, mardi 31 octobre 2017, 12:20

    Encore un dirigeant politique incapable d'assumer les conséquences de ses actes. Il va sûrement nous entonner le refrain d'une Espagne non démocratique pour justifier sa "fuite" alors que c'est lui précisément qui n'a pas agi de manière démocratique en ne respectant pas la constitution et les lois espagnoles, quand bien même elles seraient mal faites.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Télétravail, pass sanitaire,...: le Royaume-Uni renforce ses mesures sanitaires

Dès lundi, le gouvernement demande donc aux employés de travailler de chez eux « si c’est possible ». Par ailleurs, le passeport vaccinal, contesté par certains députés de la majorité conservatrice, est introduit pour la première fois en Angleterre, dans les discothèques et dans tous les lieux de plus de 10.000 personnes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs