Une Belge accuse Tariq Ramadan d’agressions sexuelles

Une Belge accuse Tariq Ramadan d’agressions sexuelles

Visé par deux plaintes pour viol et agression sexuelle en France, Tariq Ramadan fait désormais l’objet d’accusations en Belgique. Ce mardi soir, la RTBF a en effet diffusé le témoignage d’une Belge qui sort du silence sur sa relation avec l’islamologue et professeur à Oxford.

À l’époque des faits, la femme – anonyme dans la séquence diffusée – explique qu’elle était dans une situation de détresse lorsqu’elle a été contactée par Tariq Ramandan sur Facebook.

« C’est une relation qui débute en confiance, doucement, et au fur et à mesure, des demandes perverses, qu’il peut même imposer comme conditions à la suite de la relation. Il peut être très très violent, vous agripper très violemment, attendre de vous n’importe quelle pratique sexuelle et le demande assez agressivement. Et puis ça redescend, mais ces moments-là sont très difficiles à vivre », explique-t-elle.

La femme explique ensuite avoir essayé de rompre : « Il promet de vous détruire, de faire de votre vie un cauchemar, il est très menaçant, et à ce moment là on prend peur. J’ai eu peur pour ma vie ».

De son côté, Tariq Ramadan a dénoncé une campagne de calomnie après ces accusations. Il a annoncé sur Facebook qu’il porterait plainte.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous