Accueil Monde États-Unis

Attaque à New York: Trump évoque la possibilité d’envoyer le suspect, un «animal», à Guantanamo

Le discours du président américain est à l’opposé de son prédécesseur, Barack Obama, qui souhaitait fermer la prison tristement célèbre.

Temps de lecture: 1 min

Le président américain a qualifié mercredi d’« animal » l’auteur de l’attentat meurtrier à New York, appelant à un changement de politique sur l’immigration avec en particulier la fin du système d’attribution à la loterie des célèbres cartes vertes.

« Nous devons êtres plus durs, nous devons être plus intelligents et nous devons être beaucoup moins politiquement corrects », a-t-il martelé depuis la Maison Blanche au lendemain de cet attentat qui a fait huit morts et une dizaine de blessés. «Mon administration est en lien étroit avec la police locale et la police fédérale pour enquêter sur cette attaque et sur l’animal qui l’a perpétrée», a tonné le président américain.

Trump a évoqué par ailleurs la possibilité d’envoyer l’auteur de l’attentat meurtrier de New York dans la prison de Guantanamo, créée par les États-Unis après les attentats du 11-Septembre et que son prédécesseur Barack Obama souhaitait fermer. « Absolument, c’est quelque chose que j’examinerais », a déclaré M. Trump, interrogé sur cette éventualité.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Lenoir Christian, jeudi 2 novembre 2017, 12:02

    Il n'a pas toujours tort .Ces fous de dieu le méritent .J'espère que les droits de l'homme n'y trouveront rien à dire

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs