Crise en Catalogne: l’audition de députés indépendantistes ajournée (direct)

Dans cet article
La présidente du gouvernement catalan à son arrivée à la Cour Suprême © Reuters
La présidente du gouvernement catalan à son arrivée à la Cour Suprême © Reuters

L’audition de députés indépendantistes catalans par un juge de la Cour suprême espagnole qui pourrait les inculper pour sédition et rébellion a été ajournée jeudi au 9 novembre à la demande de leurs avocats, a annoncé la haute juridiction.

Six députés et membres du bureau du Parlement catalan, dont sa présidente Carme Forcadell, se sont présentés jeudi matin à la Cour suprême à Madrid sur convocation du juge d’instruction dans le cadre de la procédure judiciaire engagée après la déclaration d’indépendance du 27 octobre. Le motif de ce report n’a pas été précisé mais les avocats s’étaient étonnés de la brièveté du délai de la convocation.

Des ministres déchus entendus par le tribunal

Par ailleurs des membres du gouvernement déchus se sont présentés ce jeudi matin au tribunal à Madrid pour être entendus par des juges qui pourraient les inculper pour les mêmes faits. Carles Puigdemont n’était pas présent à l’audience. Il risque donc le lancement d’un mandat d’arrêt international à son encontre.

Le direct

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous