Affaire Publifin: la justice enquête sur les «top salaires» de Nethys

©Belga
©Belga

La police judiciaire fédérale de Liège enquête depuis quelques mois sur les rémunérations versées aux top-managers de Nethys pour vérifier s’il n’y a pas abus de biens sociaux, prise illégale d’intérêts ou abus de confiance, écrit Le Vif/L’Express dans son numéro à paraître vendredi.

La rémunération fixe moyenne d’une trentaine de dirigeants du groupe Nethys s’élève à 270.000 euros brut par an, hors bonus et avantages, ce qui excède largement le plafond annuel de 245.000 euros fixé par la Région wallonne pour les dirigeants des entreprises publiques wallonnes. Les travaux de la commission d’enquête du Parlement wallon ont montré que les administrateurs de Publifin n’avaient aucun moyen de connaître les rémunérations des dirigeants car ils ne contrôlaient pas Nethys directement.

Des sociétés ont également été créées pour verser les rémunérations confidentielles des dirigeants en évitant toute fuite interne chez Nethys.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous