Carles Puigdemont «exige la libération» des ministres catalans incarcérés

Dans cet article
©Photonews
©Photonews

Le président catalan destitué Carles Puigdemont a exigé jeudi la libération des huit anciens ministres régionaux placés en détention provisoire quelques heures plus tôt par la justice espagnole, dans une brève intervention télévisée sur la chaîne catalane TV3.

«  Comme président du gouvernement légitime de Catalogne, j’exige la libération des conseillers (ministres) et du vice-président » Oriol Junqueras, a-t-il déclaré lors d’un discours retransmis à la télévision régionale catalane, qui a précisé que M. Puigdemont s’exprimait depuis la Belgique.

« Une attaque contre la démocratie »

Carles Puigdemont a de nouveau accusé le gouvernement espagnol de rejeter les principes démocratiques. « C’est une erreur très grave et une attaque contre la démocratie », écrit La Vanguardia sur base de la chaîne TV3.

Son avocat Belge, Paul Bekaert, a confirmé que la justice espagnole a émis un mandat d’arrêt européen à l’encontre du leader catalan et quatre des ex-membres de son gouvernement qui se trouvent toujours en Belgique.

Sur le même sujet
Crise en CatalognePolitique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous