L’ex-chef de campagne de Trump, Paul Manafort, reste assigné à résidence

©AFP
©AFP

Inculpé dans l’enquête sur l’ingérence russe dans la présidentielle américaine, l’ex-directeur de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, a tenté jeudi en vain de convaincre une juge fédérale de le laisser libre de ses mouvements.

Mais la magistrate siégeant à Washington, Amy Berman Jackson, a décidé de maintenir pour l’instant l’assignation à résidence de M. Manafort, se disant préoccupée par le risque qu’il s’échappe à l’étranger.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous