Deux ans plus tard, un Adnan Januzaj renaissant retrouve les Diables rouges

Deux ans plus tard, un Adnan Januzaj renaissant retrouve les Diables rouges
Photo News

La dernière fois qu’Adnan Januzaj avait été sélectionné chez les Diables rouges, c’était sous Marc Wilmots. Cela remonte déjà au mois de septembre 2015 où le Belge avait dû se contenter du banc de touche à l’occasion des victoires contre la Bosnie-Herzégovine (3-1) et Chypre (0-1). Soit une mauvaise passe d’environ 26 mois. Depuis lors, des passages manqués au Borussia Dortmund et ensuite à Sunderland l’ont notamment empêché de disputer l’Euro 2016 disputé en France.

Pour affronter le Mexique et le Japon en matches amicaux, Roberto Martinez, le sélectionneur belge a décidé de le rappeler. « On suit Januzaj depuis longtemps et il était là pour la Coupe du monde au Brésil. Je l’ai vu à Sunderland où il a connu une saison difficile, à présent en Liga, il fait une bonne saison. C’est un gaucher qui peut remplir le même rôle que Yannick Carrasco. Cela lui donne ainsi une possibilité de montrer ainsi ce qu’il vaut contre des équipes au style de jeu qui peuvent nous mettre en difficulté. »

Cet été, la carrière du joueur de 22 ans s’est relancée. Il a décidé de quitter la Premier League pour la Liga, un championnat qui sied sans doute mieux à ses qualités techniques évidentes. Arrivé à la Real Sociedad blessé, Januzaj a connu un début hésitant avant de se fondre dans le collectif d’Eusebio Sacristan. S’il n’est pas encore devenu un titulaire indiscutable dans le club basque, ses récentes prestations laissent présager de bien belles choses pour la suite de la saison. En neuf apparitions, le Belge n’a pas encore fait trembler les filets espagnols, mais a offert deux passes décisives. Et ce, sur ses deux derniers matches de championnat. Preuve qu’il monte sérieusement en puissance.

Actuellement, son équipe pointe au neuvième rang de la hiérarchie ibérique. Mais, nul doute qu’avec l’aide du Belge « au pied gauche de velours », la Sociedad va de nouveau viser une place européenne. En tout cas, il faudra compter sur l’ancien Mancunien qui – s’il continue sur sa lancée – pourrait bien faire office de surprise dans la liste des 23 pour le Mondial 2018 en Russie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous