Accueil Monde États-Unis

La première année de présidence de Donald Trump en douze tweets

Sur Twitter, Donald Trump sévit dès potron-minet, depuis huit ans. Ses élucubrations, cependant, ont pris un tour nouveau, plus sombre, depuis que le magnat a emménagé à la Maison-Blanche.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 12 min

Retenez cette date : le 4 octobre 2017, sur Twitter, Donald Trump est devenu le dirigeant politique en activité le plus suivi au monde, surpassant le Pape et ses divisions d’ouailles fidèles. Un mois plus tard, il culmine à 41,7 millions d’abonnés, habitués à découvrir ses dernières sautes d’humeur au saut du lit.

Un an après son élection surprise, Trump continue de se comporter en outsider, prompt à pourfendre ses ennemis, même les plus insignifiants. Quant à sa promesse, en novembre 2016, « d’être très mesuré (sur Twitter), à supposer d’en avoir un quelconque usage », inutile de préciser qu’elle n’a pas duré 24 heures. L’opinion, les médias, la classe politique, sidérés par le personnage, redoutent son imprévisibilité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs