Accueil Sciences et santé

Maggie De Block veut lutter contre l’abus de somnifères et de calmants

Une campagne à destination des médecins, pharmaciens et consommateurs, et d’un budget d’environ 260.000 euros, sera lancée en 2018.

Temps de lecture: 1 min

L’an prochain, la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD), va lancer une campagne contre l’abus de somnifères et de calmants dans l’intention principalement de faire baisser la consommation de benzodiazépines, rapporte La Dernière Heure samedi. Un budget d’environ 260.000 euros sera investi dans cette campagne à destination des médecins, pharmaciens et consommateurs.

« Nous sommes parmi les plus gros consommateurs d’Europe », détaille la porte-parole Els Cleemput.« Nous devons tendre à un usage rationnel. Il faut moins en prescrire mais le patient doit aussi réaliser que ce type de médicaments n’apporte souvent aucune solution ». La campagne ira de pair avec le remboursement de consultation psychologique, explique sa porte-parole.

« Une pilule qui a parfois de grandes conséquences »

Selon une enquête de 2013, une femme sur cinq et un homme sur dix utilise des somnifères, des calmants ou des antidépresseurs. « Nous minimisons souvent le problème. ’C’est seulement une pilule’, entend-on. Alors que cela a de grandes conséquences », estime le professeur Thierry Christiaens, du département de pharmacologie de l’université de Gand.

« Non seulement nous en devenons dépendants mais ces médicaments agissent quand ils ne devraient pas », met-il en garde.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Maldague Thierry, jeudi 9 novembre 2017, 21:00

    Et puis après, le soir se demande pourquoi il perd des abonnés (dont moi). Un journal qui passe dans l'amateurisme (accessoirement socialiste)

  • Posté par stals jean, mercredi 8 novembre 2017, 19:50

    Je m'aperçois ce 8 novembre que mon commentaire à propos de cet article passé le 4 novembre a été censuré...cela est très inquiétant de savoir qu'un commentaire on ne peut plus correct quand au vérités écrite soit ainsi aussi injustement passé à la trappe...

  • Posté par Maldague Thierry, samedi 4 novembre 2017, 21:05

    Qu'elle commence d'abord par lutter contre l'obésité

  • Posté par Maldague Thierry, samedi 4 novembre 2017, 20:56

    Ras le bol de cette connerie flamande

  • Posté par Eric Lavenne, samedi 4 novembre 2017, 18:44

    Il est à penser ,que cette campagne ,sera très anxiogène[une fois de plus] et engendrera plus de catastrophes que de résultats. Faites que tous les citoyens soient calmes et apaisés plutôt naturellement ou humainement et les médicaments incriminés seront moins ou fort peu usités. Aucun sujet ne les consomme , avec "joie". Mais ,ne me faites pas dire que ces thérapies , ne génèrent aucune problématique(s).....Les patients choisissent, le moindre "mal" au "présent"; car toute autre thérapie s'avère effective pour une faible marge de la population ,quant elle n'est pas très onéreuse pour la société ou tout simplement dangereuse ou à la limite de l'acceptable éthique. Bonne continuation Madame la Ministre et n'omettez pas de vous très bien soigner(selon nécessité telle que vue par vous ou votre volonté personnelle) et à moindres frais. Bien respectueusement .

Plus de commentaires

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs