L’actrice Julianna Margulies accuse Steven Seagal de harcèlement sexuel

L’actrice Julianna Margulies accuse Steven Seagal de harcèlement sexuel

Invitée dans l’émission « Just Jenny » sur la radio Sirius XM, l’actrice américaine Julianna Margulies, connue pour avoir joué dans les séries « Urgences » et « The Good Wife », a accusé le producteur Harvey Weinstein et l’acteur Steven Seagal de harcèlement sexuel.

Il s’agit de la première accusation contre la star de films d’action. Margulies raconte que, lorsqu’elle avait 23 ans, une directrice de casting lui a demandé de se rendre dans la chambre de Seagal à 22h afin de répéter une scène, lui précisant qu’il ne restait qu’elle et une autre actrice en lice pour le rôle. Lorsqu’elle est arrivée dans la chambre d’hôtel, il n’y avait que Steven Seagal.

Piégée par la directrice de casting

« Il s’est assuré que je vois son arme. Je n’avais jamais vu de pistolet dans la vraie vie ». La jeune actrice a réussi à sortir de la chambre « saine et sauve ». « Je n’ai jamais été violée, ni même blessée. Et je ne sais pas comment j’ai réussi à sortir de cette chambre d’hôtel. J’ai en quelque sorte crié pour m’en sortir ».

Margulies a eu l’impression d’avoir été « piégée » par la directrice de casting. De par cette première expérience, l’actrice a toujours refusé de se rendre seule à des rendez-vous professionnels privés.

Weinstein, furieux

Julianna Margulies raconte ensuite sa rencontre avec Weinstein en 1996. Alors qu’elle tournait la troisième saison de la série « Urgences », elle a dû se rendre à l’hôtel de Weinstein afin de passer un test de dépistage. On lui avait promis qu’elle serait accompagnée par une autre femme dans la chambre d’hôtel du producteur.

« Elle a toqué à la porte, elle se tenait derrière moi », se souvient Margulies. « Il portait un peignoir quand il a ouvert la porte. J’ai pu voir qu’il y avait des bougies allumées dans la chambre et qu’il avait prévu un dîner pour deux personnes. Je l’ai vu la fusiller du regard ». Lorsqu’elle s’est retournée vers la femme, Margulies l’a surprise « en train de hausser les épaules, comme pour dire ‘Que pouvais-je faire ?’ ». « Il m’a regardée, furieux. Il a pris la porte, m’a dit ‘Je voulais juste te souhaiter une bonne audition’ et il a claqué la porte  », explique-t-elle, avant de conclure : « Évidemment, je n’ai pas obtenu le rôle ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous