Un ministre écossais démissionne après avoir été accusé de harcèlement sexuel

© Parlement écossais
© Parlement écossais

Un ministre du gouvernement régional écossais a démissionné samedi, admettant avoir eu un « comportement inapproprié », nouvelle tête à tomber dans le scandale de harcèlement sexuel qui touche la classe politique britannique. Dans un communiqué, le ministre chargé de la Petite enfance, Mark McDonald, présente ses excuses « sans réserve à toute personne que j’ai contrariée ou qui a pu trouver mon comportement inapproprié ».

« Certaines de mes actions antérieures ont été considérées comme inappropriées. Alors que je pensais juste faire de l’humour ou tenter d’être amical, mon comportement peut avoir mis mal à l’aise ou conduire à s’interroger sur mes intentions », écrit le ministre démissionnaire. Il dit espérer que sa démission épargnera à une femme ou à sa famille d’être l’objet d’une attention « indue et injustifiée ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous