Tariq Ramadan accusé d’avoir eu des relations sexuelles avec d’anciennes élèves

© AFP
© AFP

Quatre anciennes élèves de Tariq Ramadan accusent l’islamologue d’avoir eu des relations sexuelles avec elles, alors qu’elles étaient encore mineures, révèle la Tribune de Genève. « Il a mis sa main sur ma cuisse en me disant qu’il savait que je pensais à lui le soir avant de m’endormir. J’étais mal, mais je ne pouvais rien dire. C’était mon prof », témoigne l’une d’elles, âgée de 14 ans lors des faits.

Avec une autre ancienne élève, âgée de 18 ans au moment des faits qu’elle décrit, ce serait allé plus loin. « Cela s’est passé trois fois, notamment dans sa voiture. C’était consenti mais très violent. J’ai eu des bleus sur tout le corps », se souvient-elle.

« Il instaurait une relation de dépendance »

Une troisième élève raconte son expérience : « J’avais 17 ans quand on a commencé à s’embrasser et 18 ans quand on a eu des rapports sexuels. J’étais sous son contrôle. Il instaurait une relation de dépendance ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous