Princen remporte le Rallye du Condroz, Verschueren champion de Belgique

Princen domine les débats. @M. Robert
Princen domine les débats. @M. Robert

Kris Princen (Skoda Fabia R5) a remporté le Rallye du Condroz pour la 3e fois de sa carrière, mais c’est bien Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), pour qui une place dans le top 4 suffisait, qui est sacré champion de Belgique des rallyes à l’issue de cette 9e et dernière manche de la saison, dimanche à Wanze.

Vincent Verschueren a terminé 3e en effet, à 42 secondes de Princen, et derrière le Néerlandais Kevin Abbring (Peugeot 208 R5), 2e à 27 secondes du vainqueur.

Kris Princen avait pris la tête dès la mi-journée samedi pour ne plus quitter les avant-postes contrôlant la situation dimanche. C’est le troisième trophée du Limbourgeois sur les routes hesbignonnes après ses succès de 2005 et 2014.

Le début de journée dimanche avait été marqué par la sortie de route violente d’Alexander Busin (Renault Clio) dans l’ES12 à Strée-Ombret. Deux spectateurs ont été blessés et emmenés à l’hôpital. Si l’un est légèrement blessé, l’autre personne souffre d’un traumatisme crânien, mais ses jours ne sont pas en danger.

La suite a été émaillée ensuite d’abandons successifs avec celui notamment de Guillaume de Mevius (Peugeot 208 R5) dans l’ES 13, neutralisée elle aussi. Yves Maton, le boss de Citroën, a vu un bris d’amortisseur sur sa Citroën C4 WRC, le contraindre à l’abandon également alors que Manuel Canal-Robles (Skoda Fabia WRC) devait renoncer sur panne électronique.

Vincent Verschueren, 2e à l’issue de la première journée, avait été débordé par Kevin Abbring et Canal-Roblès, mais le Flandrien profitait du retrait de ce dernier pour occuper le podium et gérer sa course. À deux spéciales de l’arrivée, François Duval (Citroën DS3 R5), alors 7e, abandonnait sur un bris d’amortisseur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • L’homme en est à sa 6
e
 saison dans la catégorie-reine.

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    Formule 1: Daniil Kvyat, l’inoxydable

  • Fabio Quartararo et Andrea Dovizioso

    Par AFP

    MotoGP

    MotoGP: le quatuor du championnat devant aux premiers essais libres en Catalogne

  • Mir, Vinales et Espargaro, trois Espagnols qui rêvent de remplacer Marc Marquez dans les coeurs.

    Par Dominique Dricot

    MotoGP

    MotoGP: l’Espagne se cherche un nouveau roi

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous