Accueil Opinions

L’adultère est-il devenu la norme?

Selon le tribunal correctionnel de Paris, tromper sa femme ou son mari n’est plus de nature à porter atteinte à son honneur ou à sa considération. Mais est-ce toujours un motif de divorce ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Johnny Hallyday et son ex-compagne Adeline Blondieau ont croisé le fer plusieurs semaines devant le tribunal correctionnel de Paris. L’actrice espérait la condamnation du chanteur pour diffamation à la suite de la parution en 2013 d’une autobiographie où il n’épargnait pas l’image de celle qui a partagé sa vie pendant plusieurs années. Adeline Blondieau y était notamment dépeinte comme infidèle. Un grief qui témoignait selon elle de la volonté du chanteur de la diffamer. Mais les juges ne l’ont pas suivie ne voyant pas dans la révélation de relations extraconjugales de quoi porter atteinte à l’honneur d’une personne en 2015.

Si les sociétés occidentales ont fortement évolué en un demi-siècle, ont-elles pour autant banalisé l’infidélité ? La voient-elles désormais comme une affaire entre deux conjoints ? Ou continuent-elles tout de même de s’y intéresser pour condamner ou glorifier ceux qui la pratiquent, pour plaindre ou salir ceux qui la subissent ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs