Le Beerschot à 180 minutes de la Division 1A

Beerschot's Guillaume Francois celebrates after scoring during a soccer game between Union Saint-Gilloise and Beerschot-Wilrijk, in Brussels, Sunday 05 November 2017, on day 14 of the division 1B Proximus League competition of the Belgian championship. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ
Beerschot's Guillaume Francois celebrates after scoring during a soccer game between Union Saint-Gilloise and Beerschot-Wilrijk, in Brussels, Sunday 05 November 2017, on day 14 of the division 1B Proximus League competition of the Belgian championship. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

En fait, le Beerschot (7 fois champion de Belgique entre 1922 et 1939), se porte comme un charme depuis… qu’il est mort ! En effet, en mai 2013, le club anversois, après bien des péripéties, et notamment une fusion avec Ekeren, était relégué de l’élite et déclaré en faillite. Mais la ville trouvait une solution : le petit club de l’Olympia Wilrijk devenait le « Beerschot-Wilrijk » et s’installait au Kiel, attirant d’emblée un public important et des sponsors généreux.

Encore en P1 voilà trois ans

Résultat : il était sacré champion de P1 en 2014, de promotion en 2015, de D3 en 2016 et de D1 amateurs en 2017 ! Et depuis dimanche, il est donc assuré de disputer la finale de la D1B entre les deux vainqueurs de tranches. Etant entendu que, s’il gagne aussi la seconde, il montera d’office.

Drôle de D1B, en vérité, où l’on se souvient que, l’an dernier, le Lierse avait pris plus de points que tout le monde sur la saison, mais la finale avait opposé l’Antwerp à Roulers…

Dimanche, le Beerschot-Wilrijk, qui abrite de nombreux ex du « vrai » Beerschot (le coach Marc Brys, Guillaume François et Hernan Losada notamment), a donc gagné 0-3 à l’Union (avec 3.000 fans au Heysel !) grâce à des buts de François, Maes et Hoffer. Les Anversois ont clôturé cette première tranche avec 29 points devant OH Louvain (26 pts). Les Louvanistes ont, en effet, craqué face au Lierse en perdant 2-1. OHL avait pourtant ouvert le score en début de seconde période via Yannick Aguemon (51e), mais un doublé d’Ivan Yagan (65e et 73e) a donné la victoire aux Lierrois

La seconde tranche démarre le week-end prochain…

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Belga

    Par VINCENT JOSÉPHY

    Division 1B

    Malines (temporairement?) de retour en D1A

  • @Belga

    Par Belga

    Division 1B

    D1B: Beerschot Wilrijk marque le pas face à Roulers (1-1) et ouvre la porte à Malines

  • Le «
Lion of Judah
» émerveille les Unionistes depuis son arrivée.

    Par Vincent Miller

    Division 1B

    Percy Tau, la force de l’Union Saint-Gilloise

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les Français pourraient devoir travailler plus longtemps pour accéder à la pension.

    Macron enjoint aux Français de travailler plus

  2. © Belga.

    Elections: nonante-cinq députés et deux ministres s’en vont

  3. @Belga

    Antwerp - Standard: un vrai choc pour l’Europe

Chroniques
  • Vie privée et numérique: grimacez! Vous êtes filmé

    Début avril, le New York Times a lancé une série spéciale, intitulée le Privacy Project, qui sonne le tocsin contre tous ceux qui nous espionnent, nous filment, nous fichent, nous taggent, nous ciblent. « Les pays occidentaux sont en train de construire un Etat de surveillance aussi totalitaire que celui actuellement mis en œuvre par le gouvernement chinois », s’inquiétait le chroniqueur Farhad Manjoo.

    Exagération ? On a peine à s’imaginer que le système de surveillance chinois, en particulier son recours massif à la reconnaissance faciale pour traquer les citoyens déviants, puisse être adopté par des démocraties libérales. Et pourtant. « Nous avons abandonné trop de contrôle sur notre vie numérique, écrivait sa collègue Kara Swisher. Nous ne pouvons plus le tolérer ».

    Elle n’est pas seule...

    Lire la suite

  • Pour lutter contre la peur du vaccin, l’humain doit primer

    Certes, bien des nations nous envient notre système de santé. Son excellence académique, son équipement de haut niveau, sa densité sont des réalités incontestables. Mais le système gémit sous les coups de boutoir de la crise. Pénurie de médecins et d’infirmières, restriction des soins, fusions d’établissements : le futur ne se dessine pas en rose au fil des 121 indicateurs livrés par le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE)....

    Lire la suite