Paradise Papers: Ecolo, PS et PTB reprochent au gouvernement fédéral son inaction

© Dominique Duchesnes - Le Soir
© Dominique Duchesnes - Le Soir

Le dernier scandale fiscal global, révélé dimanche par le consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), dont Le Soir fait partie, pointe à nouveau le manque d’action du gouvernement fédéral contre les paradis fiscaux, selon plusieurs membres de l’opposition.

Du côté d’Ecolo, Zakia Khattabi reproche à la majorité de « saboter les conclusions de la commission Panama Papers » alors que pour Jean-Marc Nollet, ce nouveau scandale est un « vrai test » pour le gouvernement.

« Il est incompréhensible que la majorité actuelle ne fasse pas de la lutte contre la fraude fiscale et la criminalité financière une priorité. Il est indispensable de combattre réellement ce cancer des finances publiques. Or, ce Gouvernement fédéral, au contraire, organise l’inefficacité de sa lutte en la matière, comme l’ont montré les travaux de la commission PanamaPapers !  », a déclaré le député fédéral Georges Gilkinet dans un communiqué.

Echo similaire du côté du PS. « Le PS à la Chambre redéposera des amendements (rejetés par la droite) pour renforcer la lutte contre les paradis fiscaux », a annoncé Ahmed Laaouej sur Twitter.

Le PTB, lui, demande même la réouverture des travaux de la commission Panama Papers. Le député fédéral Marco Van Hees relève : « 4 des 28 paradis de Paradise Papers sur la liste belge. Urgent d’analyser comment être autant à côté de la plaque ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous