Paradise Papers: le ministre américain du Commerce dément toute connexion avec la Russie

© EPA
© EPA

Le ministre américain du Commerce, Wilbur Ross, a démenti les accusations de connexion avec une société liée à la Russie. Ces accusations, révélées dimanche par le consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ), dont Le Soir fait partie, sont « totalement fausses », d’après les propos de Wilbur Ross dans une interview sur CNBC.

Dimanche, les Paradise Papers ont révélé que Wilbur Ross avait des parts importantes dans la société de navigation Navigator, laquelle a des liens étroits avec l’entreprise russe Sibur, proche du gendre de Vladimir Poutine.

Wilbur Ross a évoqué une relation « commerciale normale, avec laquelle (il) n’a rien à voir ». Le ministre du Commerce ne prévoit par ailleurs pas de démissionner. « Il ne s’est rien passé de mal », a-t-il plaidé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous