Accueil Monde Europe

Juncker sur la Catalogne: «Je ne vois pas en quoi les autorités espagnoles violent l’Etat de droit»

Le président de la Commission européenne estime par contre que les séparatistes catalans ont enfreint les lois.

Temps de lecture: 1 min

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, s’est exprimé ce lundi sur la crise en Catalogne. « Je ne trouve pas que l’Espagne viole l’Etat de droit », a-t-il déclaré à la VRT.

Jean-Claude Juncker soutient le gouvernement espagnol de Mariano Rajoy et estime que la loi est de son côté. Il désigne par contre les séparatistes catalans d’un doigt accusateur. « Je pense que ceux qui ne respectent pas la constitution espagnole enfreignent la loi », a-t-il ajouté. Le président de la Commission européenne a également précisé qu’il faisait confiance aux autorités judiciaires « belges et espagnoles ».

À lire aussi Extrader Puigdemont? Aux juges belges d’en décider

« Ce qui se passe en Catalogne – une région qui a toute ma sympathie – n’est pas une affaire européenne. La solution réside dans l’ordre constitutionnel et judiciaire interne à l’Espagne », a rajouté Jean-Claude Juncker. Il a conclu en expliquant que « la Commission européenne a pris une position prudente et peut-être pas celle espérée par tous mais l’Union européenne est une union basée des règles de droit qu’il faut respecter ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 8 novembre 2017, 1:33

    Junker, Barroso, Draghi ! Elle est belle, leur Europe !

  • Posté par Philippe Ameryckx, mardi 7 novembre 2017, 21:20

    Monsieur Juncker, devrait peut-être un peu reviser l'Histoire de l'idée Européenne ! Il a dit qu'une Europe des Regions ne pourrait pas fonctionner ( il me semble qu'il a dit une Europe a 80? ) . Mais peut-être faudrait-il regarder le problème des ÉNORMES ego des dirigents politiques des grands pays , qui promeuvent leurs idées , et laissent peu de place au plus petits pays. Une Europe des regions serait peut être plus équitable, elle pourrait laisser la place à plus de consultations directe du citoyen , plus de concertations , etc..etc.. Oui gérer 511 millions d'habitants n'est pas evident, mais il faut faire plus de place au bon sens, et penser à une gestion "régionale". Oserai-je dire , "Think Global, Act local" ! Et aujourd'hui le local a été complètement phagocyté par l'EU. Nous sommes très loin des bases de la communauté Européenne du traité de Rome ! L'Europe des "normes" , des règlements complexes et incompréhensibles, de la politique politicienne a pris le pas sur le bon sens " common sense" ! Dommage !

  • Posté par Rebts Jean-Louis, mardi 7 novembre 2017, 19:58

    Je ne vois pas pourquoi tu n'est pas en taule... Tu as foutu une merde épouvantable en Europe et encore, on ne sait pas tout..

  • Posté par Nivaille , mardi 7 novembre 2017, 16:03

    Junker = a lui-même, médiocre !!!

  • Posté par Chapuis Philippe, mardi 7 novembre 2017, 12:59

    Un peu comme Poutine qui ne voit pas en quoi l'état de droit est violé en Crimée.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une