Accueil Monde États-Unis

Une tuerie au Texas, et une interminable spirale de violence

Au-delà de l’indignation, les Américains semblent résignés à vivre sous la menace de nouvelles tueries.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Les tueries aux Etats-Unis se passent désormais de motif. Incapables d’identifier les raisons qui poussèrent un retraité à assassiner 58 personnes à Las Vegas le 1er octobre, voici les forces de l’ordre outre-Atlantique confrontées à une nouvelle énigme : l’assassinat dimanche matin de 26 personnes âgées de 18 mois à 72 ans, dont huit émanant d’une seule et même famille, dans une chapelle du Texas rural. Le tueur se nommait Devin Patrick Kelley, était âgé de 26 ans et ancien employé de l’US Air Force, traduit en court martiale en 2012, puis licencié deux ans plus tard pour mauvais comportement et violences conjugales. Il s’est ôté la vie après une brève course-poursuite avec deux résidents locaux. Seule raison tangible à son crime, une altercation avec sa belle-mère qui fréquentait occasionnellement les lieux. Une effarante pulsion de mort, portée par un désaxé incapable de distinguer la vie réelle d’un décor de jeu vidéo.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs