Vaste campagne d’affichage contre la politique migratoire: Francken dénonce la «désinformation»

Durant la nuit de lundi à mardi, 300 activistes ont détourné des milliers d’espaces publicitaires dans des stations de métro, abribus et gares à travers tout le pays, pour y coller 2.100 affiches dénonçant la politique migratoire en vigueur.

« Not in my name » est née d’une volonté « de confronter les citoyens belges à l’ignominie des actions du gouvernement belge en matière migratoire », ont expliqué les activistes.

Ce mardi matin, Theo Francken, visé par cette campagne, a réagi sur son compte twitter. Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration dénonce une campagne de désinformation. « Désinformation. 1 : il y a toujours eu des sans-papiers. 2 : je n’organise aucune razzia. 3 : on n’enferme pas de mineurs », a-t-il écrit.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous