Ursula von der Leyen, depuis Bruxelles, et Angela Merkel, à Berlin, ont fait le point par visioconférence, ce jeudi
: «
Chaque jour compte
», a martelé la présidente de la Commission européenne.
Angela Merkel répondant aux députés allemands, mercredi à la tribune du Bundestag, à Berlin.
Un tête-à-tête hautement symbolique, en «
présentiel
», au château de Meseberg, théâtre déjà d’une initiative franco-allemande il y a deux ans. © EPA.
«
J’ai rendu hommage au personnel soignant car ils ont connu un coup de feu incroyable, sans toujours avoir les équipements ni les moyens nécessaires pour faire face.
»
Le prochain sommet européen par vidéoconférence de ce vendredi sera une étape.
Boris Johnson refuse de prolonger la négociation de la future relation au-delà de l’actuelle «
période de transition
», qui s’achève le 31 décembre.
Giuseppe Conte, le Premier ministre italien, samedi à Rome, en visioconférence avec les dirigeants européens.
Michel Barnier accuse Londres de «
revenir
» sur ses engagements.
Christine Lagarde: «
Nous nous félicitons tout particulièrement de la proposition de la Commission européenne relative à un plan de relance
».
La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen s’est adressée à un hémicycle entièrement masqué au Parlement européen. © EPA
Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne
: un «
plan global
», après d’intenses consultations.
BELGIUM EU JAPAN VIDEO CONFERENCE
Image=d-20200518-GG85T4_high
«
Un accord entre l’Allemagne et la France ne veut pas dire un accord des 27, d’ailleurs ce n’est pas notre rôle
», a reconnu Emmanuel Macron en conférence de presse. Et d’ajouter qu’il n’était pas faisable d’avoir «
un accord à 27 s’il n’y avait pas en préalable un accord franco-allemand. Nous avions cette part du travail à faire, nous l’avons faite
».
Le 9 mai, des milliers d’Israéliens ont manifesté contre le nouveau gouvernement en formation sous l’égide d’un Binyamin Netanyahou inculpé par la justice.
Les préparatifs vont bon train pour accueillir le flux des consommateurs, rue Neuve à Bruxelles, pour la réouverture des commerces, ce lundi 11 mai.
Cest le terrain de la géopolitique des vaccins que l’Union européenne a investi ce lundi à travers cette récolte de fonds.
Image=d-20190618-3UKM3Q_high
Au terme de la vidéoconférence, la présidente de la Commission et le président du Conseil ont participé à une conférence de presse face à des fauteuils vides, Covid-19 oblige.
10867176-027