Le traité devra encore être ratifié
: avalisé par le Conseil européen à vingt-sept, voté par le Parlement européen et celui de Westminster, en décembre.
BRITAIN EU BREXIT
Quelques minutes après la déclaration de Theresa May, Michel Barnier, le négociateur de l’UE, a brandi non sans fierté les 585 pages du «
projet d’accord de sortie ordonnée
» du Royaume-Uni.
La déléguée à l’action internationale de La République En Marche, Astrid Panosyan, applaudit Guy Verhofstadt, leader de l’ALDE au Parlement européen.
Viktor Orban, au congrès du PPE à Helsinki, a essuyé des critiques cinglantes de ses coreligionnaires.
La chancelière Angela Merkel a été l’une des premières à féliciter son compatriote Manfred Weber après son intronisation pour conduire la campagne des Européennes par le congrès du PPE.
Luuk van Middeelaar pose une question essentielle
: «
l’Europe sera-t-elle capable de définir non pas uniquement ses valeurs, mais aussi ses intérêts, et de les défendre
?
»
B9715083545Z.1_20180317105047_000+G70ATJIGU.1-0
Juste Lipse par Pierre-Paul Rubens
Alexander Stubb, ex-ministre finlandais, se porte candidat pour le poste de président de la Commission européenne.
Samedi, près de 700.000 personnes ont manifesté à Londres pour réclamer un référendum sur l’accord final sur le Brexit, selon un dernier décompte des organisateurs.
Le Premier ministre belge Charles Michel a réservé un accueil chaleureux à son homologue russe, Dmitri Medvedev.
Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev à son arrivée, jeudi soir à Bruxelles
: l’un des «
poids lourds
» du Somet, dans un contexte de fortes tensions entre Moscou et l’Occident.
Charles Michel est confiant
: il affirme avoir reçu des assurances de Jean-Claude Juncker.
Giuseppe Conte, le Premier ministre italien, risque d’être mis sur la sellette, à la fois sur la question des migrants et sur le budget remis pour vérification à la Commission européenne.
Jean-Claude Juncker a souhaité la bienvenue à la Première ministre, Theresa May, avant qu’elle rencontre ses homologues au sommet de Bruxelles.
Federica Mogherini, cheffe de la diplomatie de l’UE, à son arrivée à Luxembourg, ce lundi
: «
Nous discutons des moyens d’augmenter notre réponse aux cyber-activités.
»
d-20180406-3LHN8Q 2018-04-06 14:30:40
Albert Rivera, chef de file du parti libéral et anti-indépendantiste Ciudadanos, refuse de siéger dans le même groupe que le Parti démocrate européen catalan.
Ce vendredi, Theresa May s’est exprimé devant le 10 Downing Street, à la suite du sommet de Slazbourg qu’elle a vécu comme «
une humiliation
».