Accueil Monde

Une bombe à l’origine du crash russe? «Pas assez de preuves», pour l’Egypte

Les services secrets américains confirment l’hypothèse anglaise qu’une bombe soit à l’origine du crash de l’avion russe dans le Sinaï égyptien.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le ministre égyptien de l’Aviation civile a affirmé jeudi que les enquêteurs «  n’avaient pas encore de preuve ni de données confirmant l’hypothèse  » que l’explosion d’une bombe est à l’origine du crash de l’avion russe qui a tué 224 personnes dans le Sinaï.

«  L’hypothèse d’une détonation dans l’avion russe n’est pas basée sur des faits  » et «  l’Egypte tient à ce que l’enquête soit intègre et minutieuse afin de permettre d’établir les faits aux yeux du monde entier pour préserver la sécurité et la sûreté de l’aviation civile dans le monde  », poursuit le ministre Hossam Kamal cité dans un communiqué de son cabinet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs