De «BoJo» à Trump, ces nationalistes excentriques qui nous gouvernent

BELGAIMAGE-126380813
Europe
Décodage
© EPA
Juan Guaido haranguant la foule avec Leopoldo Lopez, l’opposant évadé
: le duo qui se voyait diriger le Venezuela n’a été qu’un mirage.
© AFP
VENEZUELA GOVERNMENT MADURO
© Reuters
© AFP
Poignée de mains entre Julio Borges (à dr.), poids lourd de l’opposition vénézuélienne à Maduro, et le ministre colombien des Affaires étrangères, Carlos Holmes Trujillo, samedi à Bogota.
© Reuters
© AFP
Faute d’électricité pour activer les pompes à eau, les habitants de Caracas en sont réduits à aller se fournir auprès des camions citernes.
Un blackout gigantesque paralyse 22 des 23 États du Venezuela dont la capitale Caracas depuis jeudi.
Le président colombien Ivan Duque reçu par Donald Trump à la Maison Blanche, le 13 février dernier.
L’ambassadrice du Venezuela à Bruxelles.
Juan Guido, le président vénézuélien autoproclamé, toujours en quête de soutien international accru, s’est rendu au siège de l’Union européenne à Brasilia, dès son arrivée au Brésil, jeudi.
© Reuters
Les Etats-Unis se font plus menaçants envers Maduro
« Nous n’avons pas d’armes mais un peuple en colère est plus puissant que les armes » espérait un jeune homme,  qui comme des milliers  de Vénézuéliens s’était amassé  à la frontière ce samedi pour faire passer l’aide humanitaire  et « libérer le pays ».
«Le pire qui pourrait arriver, c’est de revenir au Venezuela qui nous a amenés au chavisme»
© AFP
En sacs ou par paquets, les produits acheminés par les Américains s’entassent dans un vasre entrepôt de Cucuta.