Accueil Société Enseignement

Le métier de prof est-il vraiment pénible ?

Pour 96 % des profs, le métier est de plus en plus pénible. Pourtant, des pédagogues relativisent la notion de pénibilité dans ce secteur.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Journée terminée à 16h, maximum 24 heures de cours par semaine, deux mois de vacances d’été, six semaines additionnelles durant l’année… Pénible le métier de prof ? Question « provoc » évidemment, à l’instar de l’annonce du colloque organisé cette semaine par cinq syndicats sur le thème : « Enseignant, un métier toujours plus pénible ? ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 15 novembre 2017, 22:48

    COM 30.....les directives pédagogiques stupides qui leur sont imposées.En outre, le ministère, octroie de plus en plus de pouvoir aux parents qui défendent, parfois, à tord et à travers, leurs enfants rois, sans se rendre compte, que de cette manière, ils les détruisent. J'adore, encore donner des cours individuels mais je ne voudrais plus être prof dans une école!!!

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 15 novembre 2017, 22:37

    COM 29.....faites par LES PEDAGOGUES.Pour beaucoup, il est pénible de suivre des enseignements de qualité médiocre, sans intérêt, sans rapport avec le terrain, fait par les pédagogues en chambre ou encore pédagogistes comme les nomment les français.Ils sont surveillés par les petits caporaux que sont les inspecteurs, pour qu'ils appliquent.......COM 30

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 15 novembre 2017, 22:28

    COM 28......Le Pacte augmentera considérablement le travail administratif, déjà très lourd, des enseignants au détriment de leur temps disponible pour les enfants.Il faut signaler que ces travaux sont des lubies "autoritaristes" du ministère, dépourvues de toute utilité. En outre, les enseignants sont obligés de suivre des formations continuées faites........COM 29

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 15 novembre 2017, 22:18

    COM 27.Les enseignants s'y sont opposés, pendant bientôt un an, non pas comme l'a dit la ministre et bien d'autres, parce qu'ils refusent tout changement, mais parce qu'ils en prévoient le désastre pour les enfants! ET le TRONC COMMUN a été voté par le gouvernement de FWB le 25/11 dernier.Le pacte augmentera considérablement.......COM 28

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 15 novembre 2017, 22:12

    COM 26......ignorent que La Meuse traverse la Belgique), etc. Aucune de ces réformes n'a été évaluée: elles ont disparu les unes après les autres sans commentaires, après avoir détruit des générations d'enfants.Actuellement, la ministre SCHYNS remet le couvert avec la pacte et son DESTRUCTEUR TRONC COMMUN. Les enseignants s'y sont opposés......COM 27

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs