Puigdemont demande une réaction de l’Europe et remercie la N-VA à Bruxelles (vidéos)

Dans cet article
© AFP
© AFP

Le président catalan déchu Carles Puigdemont a réclamé une réaction de l’Union européenne dans son allocution devant les 200 maires catalans réunis Bruxelles, mardi. Il a également tenu à remercier spécialement ses «  amis flamands de la N-VA ». S’en est suivie une salve d’applaudissements, après que cinq membres du parti nationaliste flamand se sont levés.

«  Nous avons reçu une invitation pour être là aujourd’hui. C’était important pour nous de montrer que lorsque des opposants sont emprisonnés, lorsque des professeurs qui parlent de l’indépendance en classe sont poursuivis par la justice, cela ne va plus », a expliqué à Belga Johan Klaps, député N-VA au parlement fédéral belge.

Les institutions européennes vivement critiquées

«  Les citoyens se demandent pourquoi l’Europe reste sans réaction devant tous ces abus de démocratie. L’Espagne devra répondre de ses mauvais traitements devant la justice internationale. » «  La Catalogne est le seul territoire de l’UE où le vote des citoyens n’a pas été respecté. M. Juncker, M. Tajani, est-ce de cette Europe que vous voulez ? Continuerez-vous à soutenir M. Rajoy dans son coup d’État ? »

Et d’ajouter : «  Aujourd’hui, le fascisme se retrouve, dans l’impunité la plus totale, dans le ’clan du 155’», a encore relevé M. Puigdemont, en référence à l’article de la constitution espagnole qui met la Catalogne sous la tutelle de l’État. La conférence des bourgmestres catalans s’est achevée vers 19h15 au Palais des Beaux-Arts dans une ambiance bon enfant. Ils quittaient les lieux pour se rendre à l’aéroport et regagner l’Espagne.

left
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous