Accueil Société

L’enquête sur les tueries du Brabant connaît une nouvelle déconvenue

Les armes retrouvées dans le canal de Bruxelles-Charleroi ne sont pas celles des tueries du Brabant. Le rapport définitif de l’INCC n’est pas encore prêt, mais un rapport intermédiaire laisse peu de place au doute : les munitions datent d’après les tueries.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

C’est un nouveau cul-de-sac parmi les innombrables pistes que compte le dossier des tueries du Brabant. Cette série de braquages particulièrement sanglants qui a fait 28 morts entre 1982 et 1985 et toujours irrésolue.

Le parquet de Charleroi a confirmé à Sudpresse et la VRT ce mardi après-midi que les armes repêchées dans le canal de Bruxelles-Charleroi en mai dernier n’avaient aucun lien avec les tueries du Brabant.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs