Accueil Culture Livres

Le prix Femina Philippe Jaenada voulait jouer Poirot et Columbo

Avec « La serpe », Philippe Jaenada revisite un triple crime dont l’écrivain Georges Arnaud a été accusé

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Dix ans après le prix Alexandre-Vialatte et le prix de Flore pour Le chameau sauvage, voilà le Fémina. Avec ce roman assez inclassable qu’est La Serpe, qui tient du polar, du roman de détective, du roman de prétoire, de l’humour et de l’introspection, puisque l’auteur ne cesse de revenir à lui, de façon amusante d’ailleurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs