Accueil Sports Football Football à l'étranger

Le Qatar blanchi par l’Organisation internationale du travail dans le dossier des travailleurs immigrés

L’Organisation internationale du travail (OIT) a jugé mercredi que le Qatar, organisateur du Mondial 2022 de football, ne violait pas les droits des travailleurs immigrés et a décidé de clore la plainte qui visait l’émirat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le Qatar a été dénoncé depuis plusieurs années par des ONG et des syndicats au sujet des conditions de travail des quelque 2 millions de travailleurs immigrés, notamment sur les chantiers de construction en vue du Mondial.

Le Conseil d’administration de l’OIT a décidé de « clore la plainte (.) relative au non-respect de la convention sur le travail forcé et de la convention sur l’inspection du travail par le Qatar », a annoncé l’organisation basée à Genève, dans un communiqué.

« L’OIT salue la décision du Qatar de coopérer de manière substantielle avec l’Organisation pour la promotion et la protection des droits des travailleurs et espère que ce programme de coopération sera mis en œuvre avec succès au cours des trois prochaines années », a déclaré son directeur général Guy Ryder.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Delvaux Joelle, mercredi 8 novembre 2017, 16:39

    sacré dollars

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs