Accueil Économie Finances

Les salaires minimums en Belgique «trop bas pour vivre décemment» selon les syndicats européens

Pour l’organisation patronale, régler la question des bas salaires à l’échelle européenne risquerait d’affaiblir la compétitivité de l’ensemble des pays de l’Union.

Temps de lecture: 1 min

Les salaires minimums sont tellement inférieurs au seuil officiel des bas salaires que de nombreux travailleurs doivent lutter pour survivre en Europe, a indiqué mercredi la Confédération européenne des Syndicats (CES). Le seuil des bas salaires fixé par l’OCDE correspond aux deux tiers du salaire médian national. Les salaires minimums devraient augmenter de 62 % en Espagne, de 28 % en Allemagne et de 20 % en Belgique simplement pour atteindre 60 % du salaire médian national à plein-temps.

Dans 10 pays de l’UE, dont la Belgique, le salaire minimum se situe à 50 % ou moins du niveau du salaire médian national, «  ce qui à l’évidence fait qu’il est difficile pour ceux qui en bénéficient de vivre décemment avec l’argent qu’ils gagnent », relève la CES.

Pour l’organisation patronale, régler la question des bas salaires à l’échelle européenne risquerait d’affaiblir la compétitivité de l’ensemble des pays de l’Union par rapport aux nations extra-européennes (États-Unis, Asie…).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Gezels Jonathan, mercredi 8 novembre 2017, 17:37

    C'est la différence entre net et brut qu'il faut défier, même si en théorie elle est moindre sur les bas salaires.

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière