Kazakhgate: la commission d’enquête veut entendre Chodiev par téléconférence

© Le Soir
© Le Soir

La commission d’enquête parlementaire Kazakhgate veut entendre l’homme d’affaires Patokh Chodiev par téléconférence. Le milliardaire ne s’est pas présenté devant la commission ce mercredi, alors que sa nationalité belge l’y contraint. Il a fait valoir un certificat médical l’empêchant d’effectuer de longs déplacements tels que Moscou-Bruxelles.

La commission veut donc l’entendre par téléconférence. Elle a auditionné ses avocats à huis clos mercredi après-midi.

Sur le même sujet
KazakhgatePolitique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Starlette des cours de récré, la clémentine se distingue par son goût sucré, son absence de pépins dg sa pelure facile à ôter.

    La clémentine, le fruit emblématique de la Saint-Nicolas

  2. La princesse Astrid, les ministres et une délégation d’hommes d’affaires ont été reçus jeudi au siège du géant chinois Alibaba, au sommet de la Shanghai Tower.

    Mission économique belge: Alibaba en mode séduction pour les entreprises belges

  3. Gwendolyn Rutten, présidente du VLD, entourée de Patrick Dewael, président de la Chambre, Alexander De Croo, ministre fédéral, et Bart Somers, ministre en Flandre.

    Négocier un gouvernement arc-en-ciel? Les libéraux flamands ont la clé

  • Décret Paysage: vous avez raison Mme Glatigny, changez-le!

    On sait qu’il ne faut pas se fier aux cas particuliers. Qu’une histoire entendue lors d’une réunion de famille ou à un dîner entre amis ne fait pas une tendance. Mais depuis des mois, les cas isolés commençaient à ressembler à une maladie contagieuse. Certains parents d’étudiants universitaires, à la question « en quelle année est-il ? », semblaient répondre : « Je ne sais pas. » Et à « a-t-il réussi son année ? ». « Oui, peut-être, mais non, enfin pas complètement. »...

    Lire la suite