Accueil Monde Union européenne

Voitures propres: l’Union européenne caresse l’industrie dans le sens du poil

L’UE se montre conciliante envers les constructeurs. Société civile, socialistes et écologistes critiquent le manque d’ambition de la Commission.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’est pour la stratégie de la carotte plutôt que du bâton qu’a finalement opté la Commission européenne, ce mercredi, pour pousser l’industrie automobile à sauter dans le train de la transition écologique. Outre ses ambitions climatiques, l’UE craint que ses champions ne ratent le coche du développement de la voiture de demain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs