Accueil Sports Football Diables rouges

Dennis Praet déçu de sa non-sélection avec les Diables rouges: «J’espérais être appelé»

Pas sélectionné par Roberto Martinez pour les deux matchs des Diables, Dennis Praet a confié toute sa déception quant à cette décision.

Temps de lecture: 2 min

Dennis Praet est en pleine bourre actuellement du côté de la Sampdoria. Celui qui s’est imposé cette saison comme un titulaire indiscutable dans le onze de Marco Giampaolo n’a pourtant pas trouvé grâce auprès de Roberto Martinez. Le sélectionneur des Diables rouges n’a pas fait appel à l’ancien anderlechtois. Une décision que l’intéressé a du mal à comprendre comme il le confie à nos confrères de SportFoot Mag dans une longue interview à propos de sa vie en Italie.

« On peut dire que c’est une grosse déception,explique-t-il. En plus, quelques Diables rouges sont blessés. J’espérais donc être appelé. C’était maintenant ou jamais ». Car avec cette décision, le numéro 18 des Blucerchiati voit ses rêves de Mondial s’éloigner. «  Ces deux matches amicaux constituent pratiquement les dernières occasions pour le sélectionneur de procéder à des essais. Pour celui qui n’est pas repris maintenant, la Coupe du Monde s’éloigne ».

Surtout, le médian de 23 ans ne comprend pas cette non-sélection vu sa forme lors de ce début d’exercice (3 passes décisives en 11 titularisations de Serie A). « La concurrence à mon poste est très forte. Mais tout de même : quand on joue dans un club bien classé en championnat d’Italie et qu’on fait partie des meilleurs chaque semaine, on doit entrer en ligne de compte pour l’équipe nationale. » Il confie néanmoins n’avoir jamais eu de signes de Roberto Martinez. « Au début de la saison dernière, le sélectionneur est venu me voir. Du moins, c’est ce que j’ai lu car je ne l’ai pas rencontré personnellement. Que je sache, cette saison, il n’est pas venu. C’est dommage. Je suppose qu’il me suit de loin. »

Praet relativise tout de même cette décision. « Je suis déjà content qu’il (Roberto Martinez, NDLR) se soit exprimé en termes positifs à mon égard (…) Je suis fier d’être belge. J’ai juste la malchance de faire partie d’une génération de joueurs qui évoluent pratiquement tous dans de grands clubs étrangers. »

Denis Praet n’a honoré qu’une seule sélection jusqu’à présent avec le maillot des Diables. C’était le 12 novembre 2014, il avait alors joué 14 minutes contre l’Islande (victoire 3-1 de la Belgique).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Guissard Jean-pierre, mercredi 8 novembre 2017, 19:34

    Pourquoi gémir sur son propre sort. Etre mature signifie évaluer le pour ou le contre d(un transfert qui va mettre en péril une carrière de joueur de football. La gloire ou l'argent facile . Le joueur a opté. C'est son choix. Il doit prouver, démontrer sa class supérieure au lieu de geindre. D'autre y sont parvenus.

  • Posté par Gezels Jonathan, jeudi 9 novembre 2017, 12:03

    ça dépend... je trouve justement que son choix n'est pas mauvais. Il joue à une place où c'est en général difficile de s'imposer. Au moment de son transfert, il ne sortait pas de sa meilleure période donc il choisit une équipe du subtop italien. Un choix qui pour moi est intelligent. Après, c'est sûr que sur la même ligne que lui il y a du lourd... et à mon avis il ne faut pas chercher ailleurs... Après, la politique de sélection de Martinez fait des frustrés et je comprends: un Vermaelen, Batschuay, ou d'autres qui ne jouent quasi pas en club sont appelés. Mais c'est comme ça, la concurrence n'est pas la même pour les différents postes. En plus, je n'imagine pas Praet faire le boulot d'un Chadli ou même d'un Jordan Lukaku... donc voilà... je crois que tant que ce sera Martinez et son système, à moins d'une kyrielle de blessés, il ne sera pas repris... (à moins aussi d'un transfert au Barça en janvier où il prendrait la place d'Iniesta...)

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb