Accueil

L’UE se penche sur l’île de Man

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le temps où les personnalités comme le champion du monde Fomule 1, Lewis Hamilton, pouvaient s’offrir un luxueux jet privé sans payer la TVA via un montage astucieux via l’ile de Man est peut-être bientôt révolu. La Commission européenne a en effet demandé des comptes à cette dépendance britannique, il y a quelques semaines, a-t-on appris mardi.

Les révélations Paradise Papers ont en effet mis au jour le montage concocté par le cabinet Appleby pour Hamilton. Il lui a tout de même permis d’éviter de payer plus de cinq millions d’euros de TVA. Il lui a suffi d’enregistrer le jet privé à l’Île de Man. L’ICIJ y a recensé 48 jets, d’une valeur moyenne de 33,9 millions de dollars.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs