Publifin: les recommandations parlementaires pourraient mener «à la disparition de nombreux emplois»

© Belga
© Belga

Le groupe liégeois Publifin ne veut pas que la mise en oeuvre des recommandations de la commission d’enquête du parlement wallon ne mène au démantèlement de son projet industriel, est-il écrit dans un rapport où il avertit la Région qu’il prendra le temps de l’analyse.

«Il importe de veiller à ce que la manière d’implémenter certaines recommandations n’entraine pas un affaiblissement conséquent voire un démantèlement du projet industriel et donc, à terme, conduire à la perte d’activités économiques à Liège et en Wallonie, ainsi qu’à la disparition de nombreux emplois», affirme Publifin dans ce premier rapport que Belga a pu consulter.

De nombreuses recommandations n’ont pas encore été mises en oeuvre

Dès lors, l’analyse des conséquences de l’application de certaines recommandations demandera «des prises de décision mûrement réfléchies, et partagées avec l’ensemble des actionnaires», ajoute le groupe industriel dans ce document qu’il devra désormais actualiser chaque trimestre à l’intention du parlement et du gouvernement wallons.

Publifin rappelle au passage les difficultés juridiques mises en exergue par le cabinet d’avocat Linklaters, à qui Nethys avait demandé une analyse des recommandations de la commission.

C’est pour ces raisons que Publifin n’a pas encore mis en oeuvre près de la moitié des 31 recommandations qui lui étaient directement adressées par les députés, parmi les 85 formulées dans le rapport du 6 juillet dernier. D’autres, liées à la gouvernance, ont été appliquées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous