La sprinteuse américaine Carmelita Jeter raccroche à 37 ans

©Photonews
©Photonews

Jeter n’était plus apparue en compétition depuis juin 2016: blessée à une cuisse, elle avait dû renoncer à participer aux sélections olympiques américaines pour les JO-2016 de Rio.

Avec son record personnel de 10.64 établi en septembre 2009 à Shanghaï (Chine), l’Américaine est la deuxième meilleure performeuse de l’histoire derrière sa compatriote Florence Griffith-Joyner (10.49).

Elle compte à son palmarès trois titres mondiaux, dont un sur 100 m en 2011, et trois médailles olympiques lors des JO-2012 de Londres, dont une en or en relais 4x100 m avec le record du monde à la clef (40.82).

Jeter a déjà commencé sa reconversion: «Je veux entraîner la sprinteuse qui battra le record du monde», a-t-elle expliqué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous