L’acteur Steven Seagal à son tour accusé de harcèlement sexuel

© AFP
© AFP

L’acteur et producteur américain Steven Seagal est à son tour accusé de harcèlement sexuel. L’actrice américaine Portia de Rossi a affirmé qu’il avait essayé d’avoir une relation sexuelle non consentie avec elle.

L’actrice a raconté sur son compte Twitter comment Seagal, qui a connu le succès dans les années 90 avec des films d’action comme «Piège en haute mer» ou «Ultime décision», l’avait menacée à une date non précisée, lors d’une audition pour jouer dans un de ses films.

«Il m’a dit à quel point il était important d’avoir une alchimie en dehors des plateaux alors qu’il me faisait asseoir et qu’il défaisait la braguette de son pantalon de cuir», a affirmé l’actrice, connue pour ses rôles dans les séries «Ally McBeal» et «Arrested Development» et pour être la femme de l’animatrice vedette Ellen DeGeneres.

Pas la première accusation

Vendredi, une autre actrice, Julianna Margulies, avait raconté, lors d’une émission de radio, avoir été harcelée par Steven Seagal il y a près de 30 ans, dans une chambre d’hôtel à New York.

En octobre, une autre actrice, Lisa Guerrero, avait expliqué au magazine Newsweek que Steven Seagal lui avait demandé en 1996 de venir chez lui pour une «répétition privée» à deux, proposition qu’elle a dit avoir déclinée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous