Accueil Société

Toi aussi, mets une note à ton employeur

A la façon de TripAdvisor, la plateforme « Transparency at Work » veut permettre aux jeunes Européens d’évaluer leurs premières expériences professionnelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

S i on demande aux jeunes diplômés de travailler sans être payés, c’est de la discrimination socio-économique : ceux qui ont moins de moyens ne peuvent simplement pas le faire  », analyse Bryn Watkins, membre dirigeant de Bingo, une ONG qui défend les droits des stagiaires, principalement dans le milieu des affaires européennes.

La problématique des stages non rémunérés, qui touche surtout le secteur des ASBL et des ONG, s’observe désormais à Bruxelles jusque dans les institutions européennes (voir Le Soir du 1er mars 2017). A l’échelle du continent, trois stagiaires sur quatre percevraient une rémunération insuffisante, voire inexistante, et 40 % d’entre eux travaillent sans contrat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lavenne, dimanche 12 novembre 2017, 7:35

    Vous aussi mettez une note à vos informations reçues !!!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs