Accueil Société

Il y a 100 ans, la fin d’un bain de sang à Passendale

En cent jours, 250.000 soldats alliés y ont perdu la vie pour récupérer 8 kilomètres sur l’ennemi qui a perdu 200.000 hommes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Fin de campagne ce 10 novembre à Passendale. Ce vendredi marquait, en effet, la fin de « Passchendaele 100 », une succession de commémorations qui a duré trois mois. La cérémonie de ce vendredi a marqué la fin de la bataille de Passchendaele et a rendu hommage à toutes les victimes, les communautés et les pays concernés. Néanmoins, le Canada est particulièrement mis à l’honneur. Quelque 100.000 membres du Corps canadien ont pris part à cette bataille. Plus de 4.000 soldats d’entre eux y ont péri et près de 12.000 autres ont été blessés. La journée a commencé par une réflexion au Monument commémoratif canadien de Crest Farm, suivie d’une marche aux flambeaux à travers l’avenue du Canada. Le cortège a suivi le parcours des cent derniers mètres de l’attaque et se terminera à l’église de Passendale. Une imposante délégation canadienne était présente.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs