Accueil Société

Lettre d’Europe: 1918-2018, un manifeste

Chaque semaine, « Le Soir » et ses partenaires de Lena publient une chronique européenne rédigée par un ou une journaliste. Cette semaine, pour commémorer l’Armistice du 11 novembre, cette lettre est signée par une centaine d’historiens venus de différents pays ayant participé à la Première Guerre mondiale

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Cette guerre était censée mettre un terme à toutes les guerres. Lorsqu’il y a environ cent ans, le 11 novembre 1918, la Première Guerre mondiale a pris fin sur le front occidental, une nouvelle ère semblait s’annoncer – une ère marquée par la paix, la démocratie et les droits humains, par l’autodétermination nationale et la compréhension internationale.

Le droit de vote des femmes avait entamé sa marche triomphale. La Société des Nations avait été créée pour appliquer le droit international. Et pour de nombreuses personnes en dehors de l’Europe, la promesse d’autodétermination avait réveillé l’espoir d’une fin du colonialisme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs