Accueil Opinions

De l’amour des hommes à la mort d’un homme

Pippo Delbono joue ses « Récits de juin » au profit de la Fondation Ihsane Jarfi, du nom de ce trentenaire, homosexuel, torturé et assassiné en sortant d’une discothèque à Liège.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

A priori, la vie n’aurait jamais dû croiser le destin de ces deux hommes. L’un, Hassan Jarfi, est belge, ancien professeur de religion islamique et discret père de famille aux racines berbères. L’autre, Pippo Delbono, est un flamboyant Italien, auteur, metteur en scène et comédien qui raconte dans ses « Récits de juin » la difficulté d’être homosexuel et atteint du sida dans une Italie catholique. Bref, rien de plus opposé que ces deux histoires-là. Sauf que la vie porte parfois de ces coups qui bousculent tout.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs