Accueil

PlantHive: «Le Web Summit est notre premier événement»

Les jeunes belges de PlantHive sont allés, comme 2.500 autres start-up, au plus grand sommet tech’ d’Europe, pour se faire connaître et récolter quelques promesses de ventes et d’investissement. Ils se sont prêtés à l’exercice difficile du « pitch », soit le fait de présenter leur produit le plus vite possible et clairement possible. Alors convaincu ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Tous les amoureux de la technologie y étaient ou rêvent d’y aller l’année prochaine : le Web Summit a réuni pendant quatre jours plus de 60.000 visiteurs, investisseurs, intervenants en provenance des entreprises les plus innovantes au monde et quelque 2.500 start-up. Pour ces dernières, une telle messe est l’occasion de se faire repérer, de nouer des contacts avec des fournisseurs, de recruter du personnel et, étape ultime, de lever de l’argent.

On a rencontré à Lisbonne Yani Garcia Postigo, l’un des cinq fondateurs de PlantHive, une toute jeune pousse belge qui vous propose, justement, de faire pousser proprement et en intérieur vos petits fruits et légumes. Il s’est prêté pour nous au périlleux exercice du « pitch », soit le fait de présenter son produit le plus simplement et le plus vite possible.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs