Accueil Culture Cinéma

Cinéma et handicap: «Un secteur d’avenir»

La quatrième édition de Extraordinary Film Festival se poursuit ce week-end à Namur. Josef Schovanec en est l’un des jurés

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

À l’état civil, je m’appelle Josef Schovanec. Je suis actuellement âgé de 35 ans mais ça augmente régulièrement, sourit l’intéressé. Depuis longtemps déjà, ma petite vie est faite de rencontres, de voyages autour de ces rencontres, de conférences-formation et débats divers. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs