Accueil Société

Fonck: «Des crèches et des horaires adaptés»

Pour la députée CDH, cette féminisation impose d’inventer de nouvelles solutions pour maintenir notre niveau de qualité des soins.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Pour Catherine Fonck, chef de groupe CDH, cette évolution n’est pas « inquiétante » en soi : « Je ne m’en inquiète pas, je ne me prononce même pas sur le fait que c’est une bonne chose. Tant mieux si des obstacles tombent. Par contre, il est essentiel d’en tenir compte pour évaluer la future force de travail nécessaire pour maintenir notre niveau de soins actuel. Songez que dans un service, si on a un congé de maternité, le service compense en s’organisant par solidarité, généralement sans intérimaire. Mais si un service est majoritairement composé de femmes en âge d’avoir des enfants, comment fait-on ? Or, demain, ce ne sera plus une exception. Et il ne faudrait pas que les gestionnaires des hôpitaux préfèrent engager des hommes, éventuellement en provenance de pays de l’Est ou du Maghreb, uniquement parce qu’ils ne comportent pas de « risque de maternité ». Ce serait une solution de facilité inacceptable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs