Paradise Papers: la Commission des jeux de hasard ouvre une enquête après les révélations sur Betway

Paradise Papers: la Commission des jeux de hasard ouvre une enquête après les révélations sur Betway

Les Paradise Papers permettent de jeter un regard neuf sur Betway, le site de paris en ligne. Liens indirects avec la mafia, tentative de piratage, démarchage illégal de joueurs compulsifs, la « bonne réputation » de Betway, sponsor d’Anderlecht et de la Coupe de Belgique, ne saute pas vraiment aux yeux.

«Nous avons ouvert une enquête à la suite de tout ce qui a été publié aujourd’hui dans les médias. La Commission des jeux de hasard veut un secteur des jeux de hasard propre et transparent», explique Mme De Paepe. Elle précise que la demande d’autorisation a été faite dans les règles. «Si quelque chose n’est pas correct, la Commission des jeux de hasard peut suspendre la licence ou la retirer définitivement».

De son côté, la Pro League a rétorqué que « Betway avait reçu une licence officielle de paris sportifs par l’intermédiaire de la Commission des jeux de hasard » et qu’il ne nous leur « appartient pas de remettre en question leur fiabilité ».

Sur le même sujet
ParadisePapersSociété
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous