Paradise Papers: d’Evanescence à Bob Marley, 26.000 chansons logées dans une offshore

First State Media a racheté pour 14 millions de dollars les droits d’auteur de 153 chansons écrites entre 1993 et 2008 par Sheryl Crow.
First State Media a racheté pour 14 millions de dollars les droits d’auteur de 153 chansons écrites entre 1993 et 2008 par Sheryl Crow.

On trouve de tout dans les Paradise Papers. Vraiment de tout. Même des choses complètement improbables. Comme un catalogue de 26.000 chansons. Il y en a pour tous les styles : jazz, R&B, soul, pop, rock, reggae, disco, country. Et pour toutes les générations, de 1940 à aujourd’hui : Duke Ellington, The Carpenters, Sheryl Crow, Bob Marley, Evanescence, Kelly Clarkson, John Denver ou Avril Lavigne.

Mais pourquoi ces titres se retrouvent-ils tous logés dans une société offshore basée à Jersey, un paradis fiscal notoire ?

L’histoire démarre en septembre 2006. Une société nommée First State Media commence alors à racheter des chansons. Plus précisément les droits d’auteur de ces chansons. Les investissements s’enchaînent à très grande vitesse jusqu’en 2010. « Il faut voir cela comme une forme de placement, explique Christophe Depreter, CEO de la Sabam. L’acheteur s’offre un catalogue en sachant qu’il touchera chaque année des droits d’auteur sur son investissement ».

Un nouveau produit financier

La société FS Media s’est donc constitué un vaste catalogue de droits d’auteur. « L’un des plus larges qui existent », assure-t-elle. En moyenne, les droits des 26.000 titres ont rapporté 5,6 millions de dollars par an à FS Media entre 2009 et 2012. Chaque fois que vous écoutez ces titres sur Youtube ou Deezer, chaque fois que ces chansons sont diffusées à la radio, en télé, reprises lors d’un concert, une partie des droits finit donc par atterrir… à Jersey. Au sein de la société « FS Media Holding Co (Jersey) Ltd ».

Inutile de vous faire un dessin : dans ce cas, l’intérêt d’avoir recours à une société offshore est exclusivement fiscal. « Aucune taxe avec la structure actuelle », constate d’ailleurs le consultant KPMG dans une note interne. Ni aux États-Unis, ni au Royaume-Uni, ni à Jersey. Nulle part.

► Les droits d’auteur, une poule aux oeufs d’or: notre enquête sur Le Soir+

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les membres du Jury de Cannes, présidé par Alejandro Gonzalez Inarritu © AFP

    Le Palmarès du 72e festival de Cannes donne l’impression de ne vouloir froisser personne!

  2. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  3. © Pierre-Yves Thienpont.

    #MaPremièreCampagne: pourquoi j’adore voter

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite