Accueil Sports Football Diables rouges

Des individualités en souffrance, une animation défensive inexistante

Vendredi, face au Mexique, c’est toute la défense qui a pris l’eau. D’après les joueurs, Martinez avait prévu de les mettre en difficulté pour voir ce qu’ils avaient dans le ventre. Car si Laurent Ciman, Dedryck Boyata et Thomas Vermaelen ont failli individuellement, ils n’ont jamais été mis en position de réussir leur rencontre. « Les critiques sont fondées, on a pris trois buts », expliquait Ciman, « mais c’est en équipe qu’il faut défendre. Cela ne sert à rien de pointer du doigt un joueur, ni de dire qu’il manque untel ou untel. Il faut faire avec les absences. »

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

P ourquoi ce système face au Mexique ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs