Accueil Belgique Politique

Les travaux dans les égouts bruxellois menacés

Hydrobru et Vivaqua réclament des dizaines de millions d’euros à la Région. Des chantiers prévus en 2016 pourraient passer à la trappe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Les boulevards du centre, la place Rouppe, les Halles Saint-Géry et l’Îlot sacré à la Ville de Bruxelles, la Place Jourdan à Etterbeek, le Parvis de Saint-Gilles, les quartiers Scheut et Compas à Anderlecht… Tous ces endroits vont-ils devoir se passer de nouveaux égouts ? C’est en tout cas un risque clairement exprimé dans une lettre rédigée par les présidents et vice-présidents de Vivaqua et Hydrobru envoyée à Céline Fremault (CDH), ministre de l’Environnement, ainsi qu’au ministre-président Rudi Vervoort (PS) et au ministre du Budget Guy Vanhengel (Open VLD). Un courrier dont le contenu est arrivé aux oreilles de Vincent De Wolf, chef de groupe MR au Parlement bruxellois.

Ce dernier s’exprime ici en tant que bourgmestre d’Etterbeek et président de la conférence des bourgmestres. Il annonce d’ailleurs qu’il mettra ce point à l’ordre du jour de la prochaine réunion des 19 maïeurs bruxellois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs