Accueil

Les deux coexisteront

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’eSIM est une évolution naturelle de la carte SIM. Son arrivée ne fait plus aucun doute. Ce n’est pas pour autant qu’elle va balayer d’un coup les cartes plastiques actuelles. « Pendant longtemps, les deux coexisteront, estime Jean-Christophe Tisseuil. Ne fût-ce que parce que certains appareils anciens vont rester sur le marché. Certaines régions du monde vont rester à la carte plastique pour des questions de réseau de distribution ». Les opérateurs espèrent que les fabricants de smartphones les avertiront suffisamment à l’avance avant de lancer des modèles équipés d’eSIM. « Cette nouvelle carte implique pas mal de changements dans nos systèmes informatiques, dans nos processus de vente…, explique Vincent Vanderstraeten, de Proximus. Cela demande du temps. On se prépare, mais tant qu’on n’a pas un grand fabricant qui nous annonce quelque chose, c’est difficile de démarrer ce processus de transition ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs